POLITIQUE : Arrivée du Roi Mohammed VI à Abidjan pour consacrer l’amitié maroco-ivoirienne

Mohamed

image (AFP)

 

Le Roi Mohammed VI est arrivé mardi après-midi à 16h 30 GMT à Abidjan pour sa première visite officielle en Côte d’Ivoire, consacrant ainsi le renforcement de l’amitié et de la coopération ivoiro-marocaine.

Le souverain chérifien a été accueilli à sa descente d’avion par le président Alassane Ouattara, les membres du gouvernement, le corps diplomatique accrédité à Abidjan, les corps constitués et plusieurs autres personnalités, dans une ambiance festive.

Après l’exécution de l’hymne national du Maroc et de la Côte d’Ivoire, le Roi Mohammed VI, habillé en costume et accompagné de son hôte, a fait une revue des troupes et salué les autorités militaires et politiques venues à l’accueil.

La communauté marocaine de Côte d’Ivoire est venue en masse à l’accueil avec des pancartes sur lesquelles on pouvait, entre autres, lire : « la communauté marocaine de Côte d’Ivoire réitère sa mobilisation permanente derrière sa majesté pour la défense des causes sacrées de la patrie et de ses valeurs suprêmes ».

Les relations ivoiro-marocaines, très anciennes, ont été au beau fixe sous les règnes de Félix Houphouët-Boigny, père fondateur de la Côte d’Ivoire indépendante, et de Sa Majesté Hassan II, Roi du Maroc.

Ces deux hommes ont su garder une amitié forte qui tire sa source dans le socle des relations historiquement fécondes, des liens de coopération et de partenariat mutuellement bénéfiques pour le Maroc et la Côte d’Ivoire.
Ces relations ont résisté à l’épreuve du temps, avant d’être marquées par des convulsions lors de cette dernière décennie.

La coopération politique et les relations d’affaires ont connu un ralentissement avec les crises successives qu’a connues la Côte d’Ivoire.

Il s’agit aujourd’hui pour Sa Majesté, Mohamed VI et le président Alassane Ouattara, deux figures emblématiques du continent, de faire renaître ces relations, explique un cadre de la présidence ivoirienne.

‘’Le président Ouattara a été et continue si je ne m’abuse d’être le conseiller économique du royaume chérifien’’, ajoute la même source, précisant que ‘’le président Ouattara et le Roi Mohammed VI se vouent mutuellement une admiration’’.

Engagée dans un processus de réconciliation après la grave crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011 avec à la clef 3000 morts, la Côte d’Ivoire peut à nouveau ‘’se targuer’’ de dire que sa destination est à nouveau ‘’fréquentable’’ et que son leadership est de retour grâce à une diplomatie payante.

Sa Majesté Mohamed VI, connu pour sa clairvoyance dans la conduite du processus de réformes politiques au Maroc qui a permis à son pays d’échapper à la vague de bouleversements profonds nés du ‘’printemps Arabe’’, arrive à Abidjan dans un tel contexte.

‘’L’esprit d’ouverture du Roi et son engagement dans la promotion des relations sud-sud intra africaines, converge parfaitement avec celui du Président Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire et dans l’ensemble ouest-africain’’, estime un analyste de la politique internationale.

Chantres d’une Afrique unie et prospère prenant toute sa place dans les relations internationales, le Président Ouattara et Sa Majesté Mohamed VI se rejoignent aussi sur le terrain du développement économique et social, fait-il observer.

Les deux dirigeants ont également une convergence de vues sur les grands dossiers africains de l’heure, notamment la crise malienne qui rapproche davantage le Maroc à la Côte d’Ivoire qui assure la présidence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Le Maroc est quand à lui, au conseil de sécurité des Nations unies, en tant que membre non-permanent.

Ces statuts permettent à Rabat et Yamoussoukro de s’engager dans la lutte contre le terrorisme au Nord du Mali, occupé par des groupes terroristes, puissamment armés.

Le séjour du souverain marocain en terre ivoirienne sera également mis à profit pour redynamiser les relations économique entre les deux pays.

Avec la reprise économique post-crise, les investisseurs marocains interviennent dans plusieurs domaines en Côte d’Ivoire.

Il s’agit notamment du bâtiment, de la banque, des télécommunications et l’industrie pharmaceutique, en plus des secteurs traditionnels que sont le tourisme, l’hôtellerie, la restauration et le commerce.

Au total, la première visite officielle du Roi Mohamed VI en Côte d’Ivoire contribuera à raffermir les liens de fraternité et d’ouverture d’une nouvelle ère de partenariat stratégique que Sa Majesté le Roi Mohamed VI affectueusement appelé ‘’M6’’ par ses compatriotes, veut sceller avec la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara.

La Côté d’Ivoire est considérée par certains observateurs comme la principale étape de la nouvelle tournée royale en Afrique subsaharienne que le Roi Mohamed VI a entamée vendredi après-midi à Dakar au Sénégal et qui le conduira également à Libreville au Gabon.

Né le 21 août 1963 à Rabat, Mohammed VI est Roi du Maroc depuis le 30 juillet 1999, une semaine après le décès de son père Hassan II, le 23 juillet 1999.

source Abidjan.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s