Pollution de l’Evironnement/Causes et Conséquences sur la santé

Cet automobile est une menace pour la santé

L’environnement, selon la géographie est l’ensemble des conditions naturelles et culturelles susceptibles d’agir sur les organismes vivants. Il va sans dire donc que sa dégradation  n’est pas sans effets nuisibles sur la santé de l’être humain. Il sera question ici pour nous  de tabler sur quelques causes et conséquences du phénomène.
La pollution de l’air, due à l’homme provient de trois sources principales à savoir : les gaz d’échappement, les véhicules à moteur, la production industrielle et l’utilisation de l’énergie.
Cas de Cotonou et les autres villes du Bénin
Dans les grosses agglomérations du pays et en Abidjan en particulier, la présence de particules en suspension dans l’air arrive en premier rang des effets pathogènes de la pollution de l’air dans les villes. Et d’après une étude, il ressort que chaque jour plus de 50 tonnes de monoxyde de carbone sont dégagées par les véhicules utilisés pour le transport commun. Ce qui signifie que ces engins   sont les plus polluant. Il y a aussi la fumée de la biomasse et la forte teneur du plomb de l’essence.

Le taux d’urbanisation et de consommation d’énergie par habitant augmente rapidement dans le monde en développement. Si d’énergétiques mesures ne sont pas prises, la pollution atmosphérique s’intensifiera dans les années futures. Ainsi les effets nocifs de la pollution de l’air sont immenses. Des études réalisées font apparaître qu’il y a accroissement de mortalité lorsque les concentrations de particules augmentent, notamment chez les personnes âgées atteintes d’affections cardiaques, de broncho-pneumonie. Chroniques

obstructives, dont la santé est déjà précaire. De même, l’on note des troubles respiratoires, baisse de la productivité dans les villes où la concentration de particules en suspension dépasse les normes jugées admissibles par l’organisation mondiale de la santé (OMS). Chaque adultes actif perd en moins 0,6 et peut-être jusqu’à 2,1 journées de travail par an à cause d’affections respiratoires.Quelles sont les conséquence d’une telle situations?

Dans les pays en développement comme notre pays la Côte d’Ivoire, l’on continue de chauffer à la biomasse (bois, bouse séchée). Le plus souvent en milieu rural, ce sont les seuls combustibles abordables. Ainsi la fumée de la biomasse contribue à l’apparition d’infections aigües des voies respiratoires. Les émissions d’oxyde de carbone peuvent atteindre l’inhalation normale d’oxygène rendent la respiration difficile. La forte teneur en plomb de l’essence freinent le développement neurologique de l’enfant et peuvent entraîner une perte de quotient intellectuel et d’agilité. Chez les personnes âgées, il y a risque d’attaques et de crises cardiaques, parfois fatales. Nous pouvons noter dans ces zones industrielles, des habitants confrontés à des problèmes respiratoires et dermatologiques.Que faire donc pour résoudre se phénomène?

La lutte contre la pollution atmosphérique passe par la poursuite des campagnes d’information, de sensibilisation, d’éducation afin d’attirer l’attention de la population sur la propreté de l’environnement. Dans le même optique, il importe de poursuivre les séances de réglages des moteurs et des contrôles coercitifs des gaz d’échappement. Encourager les propriétaires des taxi- motos  (intérieur du pays)  et les conducteurs des  wôrôwôs sans oublier les véhicules personnels et les véhicules poids lourd à faire leurs entretiens de façon régulière.Cela contribuera a la diminution de la pollution de l’aire.

Dagnogo Balla de Feni

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s